Attention à l’enfumage sur les tentatives d’imposition des HSA !

 

Si les chefs d’établissements sont désormais en mesure d’imposer une deuxième HSA suite à la publication au journal officiel du décret n° 2019-309 du 13 avril il n’en demeure pas moins que de nombreux cas permettent de déroger à cette obligation. En effet ces cas d’exemption sont répertoriés dans le décret relatif aux O(bligation) R(églementaires de) S(ervice) des professeurs : Raison de santé, Temps partiel, complément de services, allégement de service, professeurs stagiaires, décharges syndicales, préparation d’un concours…

Les équipes de direction sont confrontées à la difficulté de mettre en œuvre la prochaine rentrée au regard de l’explosion du volant d’HSA dans les DHG ce qui explique les nombreuses pressions sur les collègues pour imposer les HSA mais ne nous laissons pas enfumer. Par ailleurs les mêmes « tentations » de chefs d’établissements existent pour nier le droit aux IMP de coordination des APSA pourtant encadrées par décret et fléchées par les autorités rectorales.

La bataille contre les heures supplémentaires est à la fois individuelle et collective : il s’agit, dans le cadre d’un rapport de force, de faire respecter les dispositions en vigueur, l’esprit des textes et de maintenir et conserver les pratiques coutumières. N’hésitez pas à contacter le SNEP-FSU Caen en cas de difficulté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *