Bonnes vacances !

C’est une année sans pareille que nous venons toutes et tous de vivre, réforme des lycées, lutte contre le projet de réforme des retraites et crise sanitaire du covid-19. La profession s’est engagée sur tous les terrains.

Les représentant.es du SNEP-FSU n’ont eu de cesse d’agir pour informer, construire les mobilisations et continuer de défendre l’égalité de traitement dans les opérations du mouvement que la loi de la transformation de la fonction publique a considérablement dégradée. Les élu.es du SNEP-FSU n’ont eu de cesse d’agir pour protéger les personnels et les usagers dans les CHSCT qui ont joué à plein leur rôle, alors même qu’ils sont remis en cause par le gouvernement.

 C’est dans ce contexte que notre ministre, par un opportunisme indécent, poursuit ses attaques contre le service public de l’éducation nationale et tente de faire passer des projets qui datent d’une autre époque. C’est ainsi qu’est apparu le dispositif 2S2C que les IA-IPR de l’académie présentent comme une réponse transitoire complémentaire permettant d’aider les collectivités territoriales à accueillir les enfants qui ne pourront pas être pris en charge par les enseignant.es.  M. Blanquer profite de la complexité de la situation pour instaurer la confusion entre le temps scolaire et le temps hors-scolaire, et tenter de faire du dispositif 2S2C une alternative à l’organisation de l’Ecole actuelle, à renvoyer tout ce qui n’est pas « fondamental » hors de l’Ecole avec toutes les inégalités territoriales que cela peut générer et la perspective d’économies non négligeables pour l’Etat. Mais avec l’assouplissement du protocole sanitaire ce dispositif n’a plus vocation d’être. C’est ce que nous avons rappelé à madame la rectrice d’académie lors du CTA du 30 juin dernier.

Et pour finir, cerise sur le gâteau, ce même ministre souhaiterait que nous nous engagions dans le dispositif « école apprenante ».

Non, ce sont de véritables vacances dont nous avons toutes et tous besoin !

Car il s‘agira de répondre aux enjeux de la rentrée de septembre pour nos élèves dont les conditions initiales d’apprentissage doivent être significativement améliorées avec pour corolaire l’amélioration de nos conditions de travail, pour l’EPS, le sport scolaire et un jour d’après partant de ce qui il y a de meilleur dans l’existant, pour aller vers plus de justice sociale, de justice fiscale, de prise en compte sérieuse des problématiques écologiques et de lutte contre toutes les inégalités et discriminations.

Le SNEP-FSU Caen souhaite de très bonnes vacances plus que méritées à chacun et chacune d’entre vous et vous donne dès à présent rendez-vous à la rentrée prochaine et lors des rencontres pédagogiques d’Argentan que nous vous proposerons pour la troisième année consécutive.

Alors encore une fois, bonnes vacances à toutes et à tous profitons de cette plage de respiration !

Sébastien Beorchia, secrétaire académique du SNEP-FSU Caen

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *