CAPA hors classe 2020

C’est dans le contexte particulier lié au COVID 19 que la CAPA pour l’accès à la hors classe 2020 s’est déroulée. En effet, le rectorat a décidé de nous réunir par visio conférence pour étudier le tableau d’avancement des collègues promouvables, seuls les commissaires paritaires du SNEP-FSU présents comme organisation syndicale.

Après avoir lu notre déclaration liminaire, nous avions à attribuer 28 promotions en fonction du barème des collègues. Pour rappel celui-ci dépend de l’avis du recteur et de l’ancienneté des collègues dans la plage d’appel. Les débats ont essentiellement porté sur les collègues à égalité de barème. Nos mandats, au regard de la circulaire hors classe, sont centrés sur l’égalité professionnelle femmes/hommes et sur les enseignants en retard de carrière. Cette année, la répartition femmes/hommes des promus (47% pour les femmes, 53% pour les hommes) respecte leur proportion dans les promouvables (45% de femmes, 55% d’hommes). En revanche, plusieurs collègues nés avant 1967 n’ont pas, malgré nos interventions, bénéficié de cette promotion.

Si ces décisions de l’administration ont des conséquences directes pour ces collègues et leur future retraite, elles auront aussi des répercutions sur la classe exceptionnelle. En effet, plus les futurs promouvables à la classe exceptionnelle seront « jeunes », plus le contingent de ce grade sera bloqué rapidement.

Si rien ne change, plus aucune promotion à la classe exceptionnelle en 2023 ne pourra être attribuée.

Malgré la fin des CAPA, les commissaires paritaires du SNEP-FSU continueront de défendre ces mandats et l’intérêt général.

Déclaration préalable du SNEP-FSU

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *