Compte-rendu Conseil Départemental UNSS

DSDEN Saint Lô, le 12 avril 2018

Année scolaire 2016-2017 / Bilan départemental

– on note une augmentation des licenciés mais une chute des participations aux activités départementales. On observe une baisse du nombre d’équipes lors des journées promotionnelles. La question se pose. Est ce que les collègues préfèrent rester au sein de leurs AS? Est ce un problème de transport? Est ce qu’il y a un choix trop important d’activités ?

– pour cette année scolaire, 4 à 5 compétitions ont demandé beaucoup d’organisation en amont et donc une présence importante d’enseignants d’EPS. Certaines de ces rencontres ont failli être annulées par manque de professeurs pour les organiser. L’organisation de compétition UNSS doit être une priorité.

– peu de professeurs d’EPS, en début d’année, se déplacent pour participer aux commissions sportives.

– l’organisation de compétitions sur certains sites sportifs restent compliquée ; il faut batailler avec les clubs pour obtenir les créneaux allant jusque 16h30. Certaines installations sont même inaccessibles.

– formation jeunes officiels : l’académie de Caen obtient un taux de participation des jeunes officiels plus important que le % national.

– journées rencontres inter-cycles : pas encore assez de ce type de journées.

– certains établissements du Privé s’inscrivent à l’UNSS pour pouvoir pratiquer une ou deux activités ciblées. Les bilans de fin d’année des districts s’en retrouvent parfois faussés. Quelle position prendre?

Choix départemental au vue des objectifs du PPDS

– Impliquer davantage les chefs d’établissements

L’UNSS essaie de mettre en place un chef référent par district, afin de :

  • renforcer les échanges d’expertise entre les cadres de l’UNSS, les enseignants d’EPS et les chefs d’établissements. Les chefs d’établissement pouvant participer à certaines réunions des districts.

  • réfléchir à la plus-value sociale et éducative apportée par les associations sportives (renforcer les données pédagogiques au CA).

  • permettre ou améliorer les subventions de l’établissement au CA à destination des associations sportives.

  • lever les blocages comme :

  • les enseignants des autres disciplines qui ne comprennent pas le départ d’élèves le mercredi matin pour les compétitions.

  • Les chefs d’établissement réticents à laisser partir les collègues EPS pour des préparations de compétitions.

  • Quelques établissements positionnent encore des cours le mercredi après-midi.

Budget des Associations sportives

Les Championnats de France sont coûteux, les AS qui participent à plusieurs championnats peuvent se retrouver en difficultés, en attendant les remboursements.

Les déplacements dans le département coûtent chers, les transporteurs appliquant des tarifs en hausse. Cf taux de remboursement. Il y a la possibilité de se faire aider en amont par le Service Départemental. Il serait intéressant de prévoir un budget annuel incluant ces dépenses et obtenir une aide de l’établissement;

Budget de l’UNSS départemental :

L’aide financière du conseil départemental est conséquente comparée aux autres départements. Cependant les charges augmentent et le financement CNDS est prévu à la baisse.

A noter la réorientation des thèmes de financement du CNDS :

Les formations d’arbitres, d’encadrants et le haut niveau ne sont plus financés.

Les thèmes suivants continuent d’orienter la distribution des subventions : la pratique féminine, le handicap, la santé, le public des quartiers sensibles (+appel à projet, j’apprends à nager).

Budget voté à l’unanimité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *