Coronavirus : le service public est essentiel. Les conditions de travail et la santé des personnels aussi !

Coronavirus : le service public est essentiel. Les conditions de travail et la santé des personnels aussi !

Le président de la république a annoncé, afin d’endiguer la propagation du coronavirus, la fermeture de toutes les crèches, écoles, établissements scolaires et université à partir de lundi prochain. C’est une des préconisations qu’avait portée les représentant.es de la FSU lors du dernier CHSCTA extraordinaire ainsi que la mise en œuvre de mesures de protection pour les agent.es de l’académie dans un avis qui a été adopté par les seules voies de la FSU. Le SGEN-CFDT et l’UNSA votant contre.
Pour la FSU assurer la continuité des services publics par le biais du maintien de la continuité pédagogique pour toutes et tous les élèves est incontournable. Mais celle-ci ne doit en aucun cas dégrader les conditions de travail des personnels de l’académie ni les exposer à des risques sanitaires. Cette décision extraordinaire doit avant tout être encadrée par des dispositions claires ne renvoyant pas au local la responsabilité entière de sa mise en œuvre pouvant conduire à des interprétations mettant en difficulté les personnels et suscitant le trouble et l’incompréhension dans un contexte qui est déjà compliqué. Le télétravail doit être dans ces conditions la norme.
La circulaire ministérielle du 13 mars 2020 n’impose aucune obligation de présence dans les établissements aux personnels enseignants, AESH et AED. Doivent cependant être organisées des permanences qui se traduisent par la possibilité de joindre les directeurs d’écoles pour le premier degré (soit par messagerie électronique-soit par téléphone) pendant les horaires d’ouvertures. Dans le second degré les chefs d’établissement assurent une permanence physique entre les membres de l’administration et une permanence téléphonique pendant les heures d’ouverture de l’établissement.
La FSU propose à l’ensemble des personnels de l’académie de faire remonter les informations de terrain et leurs interrogations relatives à l’organisation et le suivi de mise en œuvre de la continuité des apprentissages.

Quelles sont vos difficultés sur le terrain ?

(Cliquez sur le lien ci-dessus)

En effet un CHSCTA est convoqué mardi prochain. Les représentant.es de la FSU demanderont à la rectrice de ne pas mettre les personnels dans des situations dangereuses pour leur santé, mais aussi que leurs droits soient respectés. Ils lui demanderont de mettre fin aux abus déjà constatés des hiérarchies intermédiaires.
Par ailleurs cette crise sanitaire se développent, au moment même, où les personnels doivent faire leurs vœux pour le mouvement intra-académique.
Ainsi, toujours au côté de la profession, la FSU et ses syndicats nationaux mettront en place divers dispositifs (permanences physiques, téléphoniques etc…) pour continuer à accompagner les agent.es dans toutes leurs démarches de gestions des carrières.

Sébastien Beorchia.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *