EDITO : Bonne rentrée à toutes et à tous !

La confiance ne se décrète pas !

Alors même que le ministre de l’Education nationale a fait voter sa loi pour « l’école de la confiance » dont l’article 1 montre que, pour M. Blanquer, la confiance passe d’abord par la soumission des personnels, le projet de loi de transformation de la fonction publique a été adopté pendant les congés d’été. Ce dernier n’est ni plus ni moins qu’un projet de destruction du statut et acte la disparition du paritarisme.

En effet dès janvier 2020 les CAPA disparaitront et ne subsisterait plus qu’une commission de contestation à saisir par les personnels. Encore faudrait-il qu’il et elles soient informé-es du préjudice qu’ils et elles ont subi, puisque les différentes opérations seront effectuées dans la plus complète opacité sans le regard des organisations syndicales représentatives.

Aussi après avoir dégradé tout azimut la fonction publique et les services publics dont l’école, sous couvert de modernité, le gouvernement rentrerait maintenant dans l’acte deux de son quinquennat : celui du dialogue.

Ce serait dans cette nouvelle ère que s’ouvriront les dossiers de la revalorisation salariale, de l’avenir de la fonction publique et de la réforme des retraites …

Ce serait dans cette nouvelle ère aussi que s’opère cette rentrée de mise en œuvre de la réforme inique des lycées professionnels et généraux qui devra maintenant se confronter au réel.

Les mobilisations des personnels quoi qu’en dise notre ministre ont pesé et ne se sont pas arrêtées pendant les congés d’été.

C’est collectivement, dès les premiers jours de la rentrée, que nous devrons dans les établissements nous réapproprier nos métiers, imposer notre professionnalité et ensemble construire nos revendications pour l’EPS, le sport scolaire et nos conditions de travail.

Le SNEP-FSU plus que jamais sera présent au côté de la profession pour l’informer et faire respecter nos droits et ceux des élèves pour une école ambitieuse où l’EPS doit avoir toute sa place au service de la réussite de toutes et de tous.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *