La SNEP-FSU mobilisé pour conserver et améliorer le système de retraite par répartition

En plafonnant à 13,8% de PIB le financement des retraites alors que le nombre de retraités doit fortement augmenter, Macron programme la baisse des retraites pour toutes et tous (pour celles et ceux en activité et les retraité.e.s d’aujourd’hui), et le retour à la pauvreté pour la majorité des retraité.e.s (ceux et celles qui en auront les moyens alimenteront le circuit de la capitalisation, alimentant la financiarisation et les crises qui en résultent).

La retraite étant un salaire continué dans la FP et un salaire mutualisé dans le privé, il s’agit de la baisse de la rémunération du travail. Plus largement, c’est la volonté d’éradiquer le dernier élément du statut protecteur du salariat. Avec la retraite par points et ses règles automatiques effaçant tout repère collectif, il s’agit enfin d’évacuer définitivement du débat public la très politique question du niveau de vie des retraité.e.s.

Le mardi 24 septembre, faisons de cette journée un premier moment de mobilisation unitaire interprofessionnelle.

Nous ferons paraitre sur le site les lieux de mobilisation et de manifestations dans les jours à venir.

Le bureau académique du SNEP-FSU Caen.

 

 
 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *