Le SNEP-FSU rejoint l’appel à la grève les premiers jours d’examen

Communiqué de Presse du 6 juin 2019

Réforme des lycées généraux et professionnels, réforme du baccalauréat, réforme des programmes, dispositifs amoindrissant la place de l’EPS comme «sport l’après-midi», salaires, recrutements, conditions de travail, loi pour «l’école de la confiance», loi de «transformation de la Fonction publique»… les mécontentements des enseignants d’EPS sont nombreux et ne sont ni entendus, ni écoutés. Face à cette situation sans précédent qui touche au cœur la professionnalité des enseignants, le SNEP-FSU après une large consultation s’exprime majoritairement pour rejoindre l’appel lancé par le SNES-FSU, le SNUEP-FSU, le SNETAP-FSU, la CGT educ’action, Sud éducation, le SNALC, la CGT agri, la CGT éduc’action privé, le SUNDEP, la CFE-CGC avec le soutien des Stylos Rouges,de la CNT et de la Chaîne des bahuts.

Cette mobilisation dont le gouvernement porte la pleine et entière responsabilité vise l’ouverture de négociations réelles sur l’ensemble des problématiques pour la définition d’une autre politique éducative, pour l’avenir de la jeunesse et la reconnaissance des personnels. Le SNEP-FSU appelle à continuer le développement des initiatives locales et à se rassembler pour organiser les actions le 17 juin, date de la première épreuve du baccalauréat, et à construire les suites avec l’ensemble des partenaires etdes usagers de l’école.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *