Protocole(s) EPS de rentrée… ou comment perturber nos pratiques enseignantes !

Il aura fallu attendre le vendredi 28 août au soir pour que paraisse enfin le document repères pour la reprise de l’EPS en contexte COVID qui par ailleurs ouvre le champ des possibles pour notre discipline.
Mais une fois encore, tout se fait dans la précipitation et les injonctions contradictoires, mettant dès la rentrée les personnels face à un fort stress et à une surcharge de travail considérable avec la nécessité de s’approprier le plan de continuité pédagogique à la hâte.

Et le 4 septembre, soit trois jours après la rentrée, les IA-IPR EPS de l’académie envoyaient à toute la profession les préconisations sanitaires pour l’EPS, censées synthétiser les dernières préconisations pour la mise en œuvre de l’EPS. En guise de synthèse, paraissait un texte syncrétique venant largement renforcer la confusion dans laquelle se trouvent placé.es les professeur.es d’EPS.
Le SNEP-FSU Caen dénonce le contenu même de ce document qui dans « ses principes incontournables » placerait la profession dans « l’illégalité » de par ses contradictions avec le protocole sanitaire des écoles et établissements scolaires et la fiche repère EPS qui sont les textes de référence éclairés par les avis du haut conseil de santé publique.

Dès vendredi en fin de matinée, le SNEP académique alertait les services rectoraux de cette situation et envoyait la lettre ci-dessous, aux IA-IPR EPS .

Le bureau académique du SNEP-FSU de Caen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *