[CALVADOS] La semaine de l’EPS : 4h pour tous !

Le SNEP-FSU 14 organise un évènement au sein de « la semaine de l’EPS » du SNEP-FSU National qui se déroule du 15 au 19 novembre 2021.

Pour soutenir le mandat de « 4h d’EPS pour toutes et tous », le bureau départemental du Calvados vous invite au stade Hélitas de Caen le 19 Novembre 2021 :

 

MARCHER – COURIR – ROULER pour l’EPS
Semaine de l'EPS 2021 Calvados
Je soutiens l'action du SNEP-FSU 14, je m'inscrit ci-dessous :
et je serais présent sur le créneau suivant :

Le 23 septembre : Faisons entendre notre voix

« Une revalorisation historique » selon Jean-Michel Blanquer, l’Éducation nationale « choyée » selon Jean Castex…

Derrière les grandes déclarations, la réalité est toute autre sur les questions de salaires, moyens et métiers…

L’intersyndicale FSU, CGT, FO, Sud Éducation appelle à une rentrée dans l’action : AG, heures d’informations syndicales, actions locales et grève le jeudi 23 septembre.

 

Salaires : rien d’historique !

Les annonces de septembre 2021 confirment que la revalorisation promise par Jean-Michel Blanquer est très loin de prendre la mesure du déclassement salarial subi par nos profession.

Pas de dégel du point d’indice, prime d’attractivité qui ne répond pas aux enjeux de revalorisation, nouvelle grille pour les AESH insuffisante et rien pour les vies scolaires.

 

Une rentrée sans moyens pour le 2d degré !

Solde des suppressions / créations dans l’Académie de Normandie – périmètre de Caen = -92 !

1883 suppressions d’emplois alors que les effectifs augmentent dans les collèges et les lycées, et depuis 2018, les budgets des gouvernements Macron ont acté la suppression de 7 490 emplois alors que les effectifs augmentaient de 63 662 élèves. 7490 suppressions d’emplois, c’est l’équivalent de 166 collèges rayés de la carte ! Pour simplement garder le taux d’encadrement de 2017, il aurait fallu créer 7 564 emplois.

Les conséquences sont visibles : augmentation des effectifs dans les classes, réduction de l’offre de formation etc…

Pour faire face aux enjeux pédagogiques de cette rentrée sous Covid et après une année 2020-2021 très largement perturbée par l’épidémie, le ministre ne propose que deux solutions : Devoirs faits en collège et des heures supplémentaires (HSE) en lycée. Cela ne répond en rien aux besoins de cette rentrée !

 

Pour le Calvados :

- à Caen, à 10h30 place du théâtre

Pour l’Orne :

- à Alençon, à 10h30 place Bonet, devant la DSDEN

Pour la Manche :

- à Cherbourg à 10h30 place de la mairie
- à Saint-Lô à 10h30 devant la DSDEN
- à Avranches à 10h30 place de la mairie

Tract Calvados Tract Orne Tract Manche

Stage agir Calvados

 STAGE AGIR dans son établissement

Le vendredi 22 janvier 2021

(9h30-16h30)


Stage "Agir dans les établissements" 2021 calvados

STAGE AGIR DANS LE CALVADOS

RESERVEZ VOTRE JEUDI 5 MARS

Un stage pour se doter d’outils de compréhension et de capacités d’action collective. Au niveau de son établissement, échanger sur ce qui se passe dans nos établissements, confronter nos expériences.

STAGE AGIR dans son Etablissement


Inscription en ligne :

Stage "Agir dans les établissements" 2020

 

Pour Christine : jeudi noir le 3 octobre

 

Communiqué de presse de la FSU14,  suite au suicide de Christine Renon, directrice de l’école maternelle Méhul à Pantin.

« Je ne pensais pas que ce travail que j’ai tant aimé pourrait m’amener à cela »

(extrait d’une des lettres que Christine Renon a laissées derrière elle)

Christine Renon, directrice de la maternelle Méhul à Pantin, s’est donnée la mort sur son lieu de travail. C’est un choc pour la profession.

La colère des enseignant-es s’exprime en ce moment même dans les établissements et sur les réseaux sociaux. Car au-delà des circonstances particulières, individuelles, intimes qui sont bien sûr propres à chaque tragédie et qu’il convient de respecter, les lettres envoyées par la collègue avant de se donner la mort font écho au quotidien de chacun d’entre eux.

Nombreux sont les directeur-trices, les collègues du 1er et 2nd degré à souffrir en silence. Surcharge de travail, perte de sens du métier, injonctions, accusations, violences.

Le plus insupportable est le décalage entre la réalité du terrain et la réponse de l’institution lorsque, essayant de témoigner, d’attirer l’attention sur des situations difficiles, personnelles ou professionnelles, les collègues ont droit au silence, au mépris, à la culpabilité, ou dans le meilleur des cas à une compassion sincère mais sans effets car sans moyens concrets pour remédier à la situation.

La FSU 14 invite les collègues à rendre hommage à Christine, par toute forme d’action souhaitée : vêtement ou ruban noir, minute de recueillement, affichage, grève (un préavis national est déposé)…

Elle appelle avec Sud-Education, UNSA, SGEN-CFDT et CGT-Education

rassemblement unitaire

devant le rectorat de Caen

à 17h30

 
 

Un communiqué de presse positif dans le Calvados !

« OUI » les professeurs d’EPS sont investis dans leur métier pour leurs élèves.

Montrons à l’opinion publique que malgré les attaques diverses et variées que subit l’EPS, les professeurs d’EPS continuent de faire vivre leur discipline dans leur établissement en proposant des multitudes d’actions et d’organisations : dédoublements, stages, sorties, rencontres AS…

(suite…)