Compte rendu FSU du CHSCTA COVID 19 du 22/09/2020 : Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

Après lecture de la déclaration liminaire de la FSU (cliquez ici), Madame la rectrice a répondu sur le point des Orientations Stratégiques Ministérielles relatives à le nécessité de mettre en place des « temps d’échanges dans l’établissement » sur le « vécu au travail de la crise sanitaire ».
Cette dernière attend des consignes ministérielles et a par ailleurs indiqué qu’il ne fallait pas que la crise sanitaire occulte le travail sur la prévention des RPS.

1 – Masques
Les représentant.es de la FSU sont intervenus globalement sur la qualité des masques et ont rappelé que seul le masque FFP2 était des EPI (équipement de protection individuel). Les autres sont des masques de protection collective.
– Port du masque lors des réunions par les personnels :
Il est rappelé le port obligatoire par les personnels du masque dans tous les lieux professionnels
– Port du masque par les enseignants :
La rectrice a indiqué qu’elle n’avait jamais donné de la consigne ouvrant la possibilité de l’enlever à 2 mètres et qu’il s’agissait de prise d’initiatives locales. Une communication va de nouveau être fait auprès des chefs d’établissements et de service. Nous avons rappelé que les communications ministérielles sur ce sujet dans les médias n’ont pas facilité la compréhension des consignes
– Méthode choisi pour le réapprovisionnement des écoles, des établissements et des services déconcentrés
Le Secrétaire Général a indiqué que les stocks étaient suffisants. Les SG de DSDEN ont la charge du réapprovisionnement des écoles et établissements.
Concernant les masques pour les personnels vulnérables l’académie en a reçu 300000. Les établissements les récupèrent au niveau des DSDEN
L’équipement pour les infirmières est lui toujours en cours de livraison.
– Nombre de masque fourni au regard au nettoyage nécessaire et au changement de masque tous les 4 heures
Pas de réponse. Nous avons demandé que soit clairement indiqué le nombre de masque à fournir par personnels à chaque réassort.
– Prévention liée aux pathologies induites par le port du masque (voix, cordes vocales)
La médecin conseil du recteur indique qu’il n’y a pas de pathologie supplémentaire. Il faut penser à s’hydrater régulièrement. Concernant les problèmes de voix, il y a des formations « poser sa voix » qui sont proposées

2 – Personnels vulnérables et masques FFP2 (EPI/ protection collective).
Le rectorat applique strictement la circulaire ministérielle du 14/09.Nous avons soulevé la problématique des collègues qui ne sont plus dans les 4 pathologies mais qui ont une interdiction médicale d’exercer.
Ces collègues sont mis en arrêt de travail.
Pour la FSU cette situation est inacceptable et ses prpésentant.es ont demandé une gestion humaine et particulière de ces cas afin de trouver une solution autre que le congé maladie qui induit un passage à mi-traitement après 3 mois en plus de l’application de la journée de carence.
La seule réponse de notre institution est de dire aux personnes concernées de prendre contact avec le médecin de prévention ou le services RH
La FSU a rappelé que c’était à l’employeur de prendre contact et d’identifier les personnels en difficultés pour les aider et trouver une solution.

3 – Protocole lors d’une suspicion ou d’un cas Covid positif cas contact.
Le protocole a évolué lorsqu’un cas positif est décelé dans une classe. Le cas est mis à l’isolement mais la classe continue à fonctionner. Il faut 3 cas dans une classe pour envisager une fermeture.
Nous avons rappelé les interrogations de la FSU sur cette mesure et la protection des personnels

4 – Fonctionnement d’un EPLE quand la direction ou la vie scolaire est en quatorzaine ?
Fonctionnement d’une école quand un ou plusieurs enseignants sont en quatorzaine ? Journée de carence dans ce cas pour les personnels en attendant résultats du test.
Lorsque la direction est en septaine, la direction à distance sera privilégiée.
Lorsque la vie scolaire est en septaine seront déployées en urgence les EMS et on demande aux chefs d’établissement de recruter en urgence des AED.
Le SG a confirmé avoir eu un dialogue avec la DGESCO sur l’attribution d’un volant de moyen supplémentaire. Rien de de concret cependant.
Les représentant.es de la FSU ont à nouveau rappelé le manque de capacité de remplacement et la nécessité de recruter sur les listes complémentaires.

5 – Les règles sanitaires dans les salles spécialisées et les ateliers
Absence d’information ou information contradictoire dans les lettres de rentrée des IPR
Il a été indiqué que les IPR de SVT et Physique avaient donné des consignes sur la gestion sanitaire. Les équipements individuels lunettes blouses ne devaient pas être partagés.
La rectrice a indiqué qu’elle allait demander aux IPR de ST d’en faire de même.

6 – EPS :
Préconisations des IA-IPR de l’académie de Normandie et texte repères pour la reprise de l’EPS en contexte COVID.
Les IA-IPR EPS ont indiqué travailler sur un tryptique (protection des élèves, protection des enseignants, garantir les fondamentaux de l’EPS). C’est dans ce sens qu’ils ont écrit leurs préconisations.
La FSU a relevé de nouveau les incohérences entre les textes nationaux (protocole sanitaire et repères pour la reprise de l’EPS) à valeur prescriptives et les consignes du corps d’inspection Normand qui pose des « principes incontournables » en contradiction avec les textes susnommés en particulier sur le port du masque pour les élèves en activité physique.
Une audience SNEP FSU/IA-IPR/IG a été programmé à la suite du chscta.
Accès aux gymnase et installations sportives dans le cadre de l’EPS (gymnases, piscine…) ex piscine du suaps de Caen et gymnases d’Alençon.
Un accord avec un protocole négocié a été trouvé sur la ville d’Alençon
Sur Caen, la situation du SUAPS n’est pas réglée.
Reprise des rencontres UNSS.
Les AS ont repris. La reprise des compétitions inter-établissement dans le cadre de l’UNSS est prévue le 07 Octobre.

7 – Quelles conséquences lors du passage d’un département en zone rouge ? Quand le protocole de continuité est mis en place ?

Aucune pour l’éducation nationale. C’est au préfet de trancher. Aucune mesure particulière pour l’académie de Rouen

* L’entrée dans la période automnale/hivernale
Les représentant.es ont alerté les autorités rectorales sur les conséquences de l’entrée dans l’automne et des changements de temps (pluie plus fréquente baisse de température) et l’impact que cela va avoir dans les écoles et établissements. (Chauffage et aération, forte densité d’élèves dans des espaces restreints, port du masque en EPS et pluie, brassage des élèves en EPS dans les gymnases …)

Les représentant.es FSU au CHSCTA commun de Caen et de Rouen

Une réflexion sur “Compte rendu FSU du CHSCTA COVID 19 du 22/09/2020 : Y a-t-il un pilote dans l’avion ?

  • 4 novembre 2020 à 18h45
    Permalien

    au collège de Valognes, au 4 Novemvre 2020, nous n’avons toujours pas reçu de masques de substitution aux masques Dim préalablement distribués ( au nombre de 2…) à la rentrée.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *